Like / Tweet / +1
Les posteurs les plus actifs de la semaine

Derniers sujets
» Vos Chrono
Mer 13 Sep 2017 - 14:50 par LoneWolf1

» Le Topic du rien (et/ou du tout) #5
Dim 10 Sep 2017 - 12:30 par LoneWolf1

» Essai de la BMW R1200R
Dim 10 Sep 2017 - 12:23 par LoneWolf1

» SBK 2017 magny-cours
Jeu 27 Juil 2017 - 20:30 par tcarpo

» [Balade FLASH] #6
Mar 11 Juil 2017 - 13:04 par FredTB

» Bientot nouveau (c'est pas trop tôt)
Mar 4 Juil 2017 - 23:03 par tcarpo

» Présentation Preacherdoe
Mer 28 Juin 2017 - 21:02 par Preacherdoe

» re bonjour
Mer 28 Juin 2017 - 15:36 par Nico Ben

» c'est bibi
Mar 20 Juin 2017 - 17:16 par LoneWolf1


svp infos sur interro fiches permis...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

svp infos sur interro fiches permis...

Message  sat49 le Sam 19 Mai 2012 - 16:17

Bonjour à tous,

Cela faisait un petit moment que je n'étais pas venu par içi,après bien des
hésitations pour rester au 125 ou pas,j'ai (enfin)franchie le pas et me suis inscrit
au A.
L'auto école m'a remis le petit carnet comprenant les 20 fiches à apprendre,
mais là c'est carrement décourageant,
Apprendre les 20 fiches il faut au moins 1 an!

Pour ceux et celles qui sont déjà passés par là pouvez vous me donner des infos
Comment vous y êtes vous pris pour tout retenir,
Comment ce passe l'interro oral?Est ce qu'il faut réciter le thème choisie par coeur?
Merci à tous
avatar
sat49
Pilote 500cm3
Pilote 500cm3

Masculin Nombre de messages : 2468
Age : 53
Localisation : Angers
Moto : GSR 750 black mat 2013
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Loïc MkII le Sam 19 Mai 2012 - 16:24

Salut, tu fais bien de passer au gros cube, tu ne regretteras pas Wink

Pour ce qui est des fiches c'est clair que ça fait peur Laughing en fait il faut les apprendre, mais c'est pas du par coeur non plus, en fait le jour de l'examen, tu va tomber sur un thème, il faudra juste que tu le développe, en gros faire un résumé de la fiche, et la plupart du temps, l'inspecteur t'aide et pose des questions, du moins c'est comme ça que ça s'est passé pour moi Wink
avatar
Loïc MkII
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1864
Age : 28
Localisation : Saumur
Moto : Yamaha XTE 600 Supermot'
Date d'inscription : 10/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Gossip4 le Sam 19 Mai 2012 - 16:37

bonjour,
oui en effet il faut les apprendre au moins savoir de quoi elles parlent!
moi j'avais choppé un DVD avec un récapitulatif des fiches et des petites interrogations (style le code que tu apprends en auto école)
après j'avoue que le fait d'être une nana peux aider Wink
en tout cas BON COURAGE, tu ne regretteras pas bounce
avatar
Gossip4
Pilote à Vélo
Pilote à Vélo

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 27
Localisation : entre Angers et Cholet
Moto : ER6-N de 2007
Date d'inscription : 20/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Loïc MkII le Sam 19 Mai 2012 - 16:43

Comment ça se fait que le fait d'être une nana t'as aidé ? Laughing
avatar
Loïc MkII
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1864
Age : 28
Localisation : Saumur
Moto : Yamaha XTE 600 Supermot'
Date d'inscription : 10/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Gossip4 le Sam 19 Mai 2012 - 16:46

HS on:
je ne me voyais vraiment pas l'obtenir... ma monitrice m'a même dit que c'était limite!!
du coup, j'ai mis tous mes petits attouts féminins en avant!! Embarassed
HS off
avatar
Gossip4
Pilote à Vélo
Pilote à Vélo

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 27
Localisation : entre Angers et Cholet
Moto : ER6-N de 2007
Date d'inscription : 20/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Loïc MkII le Sam 19 Mai 2012 - 16:48

Rooh la tricheuse Laughing je parie que t'étais timide et rouge comme une tomate devant l'inspecteur lol!

Fin du HS
avatar
Loïc MkII
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1864
Age : 28
Localisation : Saumur
Moto : Yamaha XTE 600 Supermot'
Date d'inscription : 10/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Gossip4 le Sam 19 Mai 2012 - 16:52

hi hi hi oui mais au moins, je l'ai eu ce petit papier rose!! Laughing
avatar
Gossip4
Pilote à Vélo
Pilote à Vélo

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 27
Localisation : entre Angers et Cholet
Moto : ER6-N de 2007
Date d'inscription : 20/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  StarCouguar le Sam 19 Mai 2012 - 16:58

Le dvd est pas mal quand tes pas fan de prendre les info en lisant mais non il ne faut pas forcement resiter par coeur faut juste connaitre le sujet dire les mots clefs et instorrer une discutions entre toi et l'examinateur enfin c'est comme sa que j'ai fait et pas que pour le permis et sa a toujours réussi
avatar
StarCouguar
Pilote 500cm3
Pilote 500cm3

Masculin Nombre de messages : 2111
Age : 25
Localisation : Angers
Moto : Yamaha R6 K6

(675 Daytona K7: 1000 km en 1 mois HS)
(600 GSR K6: 6000 km en 6 mois)
(600 Hornet: 13000 km en 8 mois)
Date d'inscription : 09/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  camom' le Sam 19 Mai 2012 - 17:02

Moi j'ai sus qu'il y avait des fiches à apprendre 3 jours avant de passer le permis Razz

Rien ne sert de tout savoir par cœur, il faut retenir l'essentiel et le but de la fiche Wink

Et si l'inspecteur n'est pas trop chiant, il t'aide !

avatar
camom'
Pilote 500cm3
Pilote 500cm3

Masculin Nombre de messages : 2816
Age : 30
Localisation : pas loin de la Roche sur Yon (85)
Moto : 675 Street Triple violet aubergine
Date d'inscription : 22/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Sebilly le Sam 19 Mai 2012 - 17:48

Bon résumons :

- Vu que t'as pas de nibards à montrer Laughing

- Vu que t'auras pas non plus une jeune inspectrice nymphomane Laughing

Garde à l'esprit qu'il faut en apprendre le plus possible (faire l'impasse sur une ou plusieurs, c'est un coup de poker)

Les fiches sont souvent redondantes.
Tu vas t'apercevoir que certains thèmes reviennent souvent : sécurité principalement.
Donc....
Soit tu les lis de fond en comble, et tu trouves quelqu'un pour t'interroger (mon cas)
Soit tu les lis et tu élabores une "trame" pour chaque fiche, que çà te permette de garder un fil conducteur.... (mon cas aussi Laughing)

C'est souvent ce fil qui te permet de rebondir sur les questions que te posera l'inspecteur/trice.

Si les 3 premières épreuves se passent bien....que tu as montré que tu étais pas manchot...les fiches se passeront bien
avatar
Sebilly
Pilote Suprême
Pilote Suprême

Masculin Nombre de messages : 3617
Age : 46
Localisation : 47° Nord - 0° Ouest
Moto : Spyder CanAm
Zephyr 1100
Gsx 1400
R 1200 GS
Date d'inscription : 05/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perdu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  lolote le Sam 19 Mai 2012 - 18:15

Une recherche sur le forum aurait permis de trouver d'autres topics ou j'ai dit à plusieurs reprises :

LES FICHES AUDIO !!!!!!!

Tu écoute ça le soir, au travail quand tu peux, en 3 jours tu les connais par coeur !

Bon courage Very Happy

_________________
Femme au volant mort au tournant.
Femme au guidon on a tout bon .
avatar
lolote
Modérateurs
Modérateurs

Féminin Nombre de messages : 1671
Age : 29
Localisation : Le plessis macé
Date d'inscription : 09/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Bob. le Sam 19 Mai 2012 - 19:07

comprend ce que tu apprends et la moitié du boulot est fait.

visualise et demande a voir ( quand c'est possible ) les choses.

bon courage

ps

moi j'ai laissé tomber
avatar
Bob.
Pilote 500cm3
Pilote 500cm3

Féminin Nombre de messages : 3497
Age : 74
Moto : oui

Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://perdu.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  sat49 le Sam 19 Mai 2012 - 19:58

Merci à tous de vos réponses,je vais essayer de les lire chauque jour,à force ça va peut être rentrer.
Finalement à y regarder de plus près le permis A n'est pas si simple,enfin je me dis que j'ai 7 ans de 125 derrière moi
(1 en moto 6 en scoot)j'espère que ça m'aidera pour le plateau.
avatar
sat49
Pilote 500cm3
Pilote 500cm3

Masculin Nombre de messages : 2468
Age : 53
Localisation : Angers
Moto : GSR 750 black mat 2013
Date d'inscription : 24/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Sebilly le Dim 20 Mai 2012 - 1:07

les fiches audio, j'ai fait çà aussi...!
Elles étaient dans ma voiture, comme çà je les écoutait dès que je prenait ma caisse

Laughing
avatar
Sebilly
Pilote Suprême
Pilote Suprême

Masculin Nombre de messages : 3617
Age : 46
Localisation : 47° Nord - 0° Ouest
Moto : Spyder CanAm
Zephyr 1100
Gsx 1400
R 1200 GS
Date d'inscription : 05/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://perdu.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  doli le Dim 20 Mai 2012 - 1:45

pareil fiches audio c'est le top
avatar
doli
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1862
Age : 28
Localisation : dans l'fossé
Moto : DUCATI Powaa
--->1000s2r cappuccino
-->999s
->600 mostro cafra 94
erreur de parcours
600 Dr 86


Date d'inscription : 07/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Ptiflo le Dim 20 Mai 2012 - 10:56

en ce qui me concerne avec le retard qu'avais pris mon permis 5 mois pour l'obtenir (changement de moniteur entre le plateau et le reste) j'ai largement eu le temps de les copiés, recopiées, rerecopiées afin de me les mettre dans la tête a part biensur celle avec tous les tableaux de chiffre (celle la est imbuvable Laughing )
avatar
Ptiflo
Nouveau
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 26
Localisation : Avrillé
Moto : R6 2007
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.fgrandjean.fr

Revenir en haut Aller en bas

moi aussi j'ai sauté le pas

Message  fredojeje le Dim 20 Mai 2012 - 22:24

salut,bon me voilà donc en chemin pour le gros cube car après une balade avec mon zom et un pote,ils faisaient que m'attendre vu que j'étais en 125.Donc pour les fiches tu l'achètes où le dvd parce que moi aussi je me suis fait peur,malgré tout demain le code et déjà 4h de conduite avec une chute au lent,même pas mal,on va y arriver même si on est des nanas,non mais...
avatar
fredojeje
Nouveau
Nouveau

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 46
Localisation : dans ton cul,3ème porte à droite
Moto : honda 1000 cbf (mon bb)

Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  GG8 le Dim 20 Mai 2012 - 23:38

Voilà ce que j'envoie à ceux qui cherchent les fiches car elles sont plutôt complètes, si un modo veut le mettre en post it:

FICHE 1 : Apprentissage de la conduite
Plusieurs façons d'apprendre
Pour apprendre à conduire une moto, il existe diverses moyens :
- En solitaire ou conseillé par d'autres motards
- En étant formé par un professionnel : un moniteur de moto-école

Se débrouiller tout seul pour apprendre à conduire apporte quelques avantages, tel un coût réduit, une vaste modularité sur le plan horaire et de faibles contraintes.
Par contre, cette formation expose à beaucoup d'inconvénients : formation incomplète, peu de conseils, on prend de mauvaises habitudes, personne pour corriger les défauts, on risque souvent de chuter.

But de la formation
-Maîtriser la moto, avec un risque minimum
- Eviter les effets de surprise et la gêne pour les autres
- Savoir les risques afin de les éviter

Rôle du moniteur
Le moniteur n'est pas là que pour vous engueuler. Il vous observe et adapte son enseignement à votre progression. Il vous conseille, vous encourage, vous enseigne progressivement différents exercices puis vous corrige. C'est ainsi que vous franchirez au fur et à mesure les étapes de votre formation..

Difficultés pendant l'apprentissage
Apprendre n'est pas toujours facile. Il faut être attentif et discipliné, se plier aux contraintes météos et autres déconvenues, et acquérir des notions techniques ainsi que des théories nouvelles. Sans compter qu'il arrive que l'on soit découragé.

Les étapes de la formation

Le livret d'apprentissage
Il vous permet de suivre le programme et les objectifs de la formation. Vous pouvez surveiller vos progrès et déterminer vos axes de travail.

Maîtrise de la moto et circulation
Pour connaître la moto, vous conduirez d'abord hors circulation en effectuant plusieurs exercices. Certains à allure lente, d'autres à vitesse normale. Il faut vous habituer à prévoir les dangers et les affronte.

Situations d'urgence
Il faut savoir réagir vite et efficacement à une situation dangereuse et imprévue, telle une portière qui s'ouvre ou un enfant qui traverse. Vous apprendrez les techniques d'évitement et de freinage d'urgence.

Les différentes étapes de la formation
Plusieurs étapes doivent être maîtriser :
1/ Maîtriser la moto à allure lente hors circulation
2/ Maîtriser la moto à allure normale hors circulation
3/ Choisir la position sur la chaussée et franchir une intersection
4/ Circuler dans des conditions normales
5/ Connaître les situations dangereuses

L'importance de chaque étape
Il ne faut faire l'impasse sur aucune. Chacune des étapes contient des éléments indispensables nécessaires dans les autres. Franchir les étapes trop vite en les négligeant vous ralentirait dans votre progression car vous ne maîtriserez pas chacun des aspects de la formation.

FICHE 2 : Après le Permis

S'adapter progressivement à la conduite d'une moto
Avoir le permis, c'est déjà l'assurance d'une certaine maîtrise de la conduite moto, mais qui reste limitée à la conduite d'une seule moto, pendant seulement quelques dizaines d'heures, et dans des circonstances peu variées.

Pour développer sa conduite et son expérience au guidon, le seul moyen est de rouler, de faire beaucoup de kilomètres et d'affronter des difficultés diverses et nouvelles.

Petit à petit, un nouveau motard se familiarise avec les conditions climatiques difficiles, la conduite nocturne, en groupe, en montagne, les grands trajets, à la conduite en ville et aux situations d'urgence.

Pour une progression avec peu de risque, il est préférable de se former avec une moto de cylindrée intermédiaire. Elle sera plus facile à conduire, moins lourde et moins puissante. Il est important de rouler régulièrement et de façon continue pour accumuler expérience et comportement adéquat. Cela diminue aussi les risques d'accident.

Risques des débutants
Les débutants sont plus exposés aux risques, du fait de leur expérience réduite et du manque d'automatisme. Ils se fatiguent plus vite, particulièrement dans les conditions de roulage difficiles. Environ 1/5ème des blessés et tués sont des débutants.
Leur première moto étant souvent différente de celle de la moto-école, il faut du temps pour s'y adapter.

La confiance en soi
Une fois habitué à une moto, la conduite semble plus facile, ce qui entraîne souvent un excès de confiance.
Si il est préférable d'avoir une très bonne maîtrise de sa machine, il ne faut pas oublier de garder des marges de sécurité. Avoir conscience du danger et de ses propres limites s'apprend avec le temps et patience.

Première moto ou celle dont on n'a pas l'habitude
Parce qu'elle est neuve, d'occasion ou prêtée, Chaque moto est unique, différente et a ses propres réactions. Il faut donc s'y habituer doucement et avec précaution.

Echanger ses expériences
Il est toujours utile de connaître le point de vue et les expériences d'autres motards. Cela permet d'avoir des informations sur la façon de conduire, les pièges à éviter, et l'avis d'anciens propriétaires sur la moto que l'on désire acquérir.

FICHE 3 : Forme physique du Motard et conduite

Forme et efficacité
Il est important d'être en bonne forme physique quand on conduit. Cela permet d'avoir une bonne vigilance, un meilleur temps de réaction, plus de précision et de mieux apprécier la route et ses éventuels surprises.

Pour être en forme, il faut être reposé, éviter au maximum les causes de fatigue et surtout ne pas absorber d'alcool, de médicaments actifs ou diverses drogues. Pensez aussi à surveiller régulièrement votre vision et protéger vos yeux.

La fatigue
Elle peut être provoqué par de multiples causes personnelles - peu de sommeil, santé faible, alimentation, équipement non adapté, excès de stress - et également dues à l'environnement extérieur : mauvaise météo, circulation, trajet monotone, position sur la moto, vibrations...

Signes propres à la fatigue :
- La tête devient lourde, le cou et les épaules douloureux
- On bâille, on cligne des yeux
- Des crampes s'installent
- On bouge sur la moto, on essaye de trouver une position plus confortable.

Les effets
Il est essentiel de se rendre compte de son état de fatigue avant d'en subir les désagréments. Somnolence au guidon, prise de risque pour réduire le temps de parcours, perception diminuée, temps de réaction augmenté, nervosité ; autant de facteurs qui contribue à faire de la fatigue une cause de 20% des accidents motos.

Comment éviter la fatigue
Avant de prendre le guidon, veiller à être frais et dispo. Prévoir son trajet, une heure de départ, les difficultés routières et/ou climatiques, bien s'équiper, ne pas consommer d'alcool mais des aliments énergétiques diminue fortement les risques de fatigue.

Pendant la conduite, privilégiez une bonne position de conduite (dos droits et jambes serrées), roulez sans exagérer votre vitesse, et arrêtez vous toutes les 2 heures pour faire une pause. Profitez en pour boire (de l'eau), marcher un peu, vous détendre quelques instants.

Pour éliminer la fatigue, une seule solution : repos et sommeil..

L'alcool
La consommation d'alcool entraîne un quart des accidents graves. Dès 0,3 gr d'alcool par litre de sang apparaissent des risques. L'alcool est très rapidement actif sur le cerveau et le système nerveux. Cela est même beaucoup plus dangereux lorsque l'alcool est associé à d'autres facteurs comme la fatigue ou les médicaments.

La présence d'alcool dans le sang s'appelle L'alcoolémie
A partir de 0,5 gr/l de sang (0,25 mg/l d'air expiré), il s'agit d'une contravention, punie par une amende de 4eme classe + un retrait de 6 points sur le permis.
A partir de 0,8 gr/l de sang (0,40 mg/l d'air expiré), c'est un délit, puni bien plus sévèrement : amende + prison + retrait de permis + perte de points

Les effets

La consommation d'alcool entraîne de nombreuses conséquences, affectant les capacités mentales et physiques. La vision, la résistance à l'éblouissement et le sens de l'équilibre sont réduits. On met plus de temps pour réagir, chose d'autant plus dangereuse que les gestes sont plus lents, moins précis et que l'estimation de la vitesse et des distantes ne correspond plus à la réalité.

On note aussi une modification du comportement. L'excès de confiance en soi entraîne une prise de risques accrue. On est euphorique et parfois agressif.

L'alcool ne s'élimine pas facilement. Il faut en moyenne 1 heure pour évacuer 0,15 gramme.

FICHE 4 : Moto pratique - Moto loisirs

Utilisations diverses
Pour pratiquer la moto, diverses utilisations et divers modèles existent pour vous satisfaire :

Motos pratiques :
Elles permettent de se déplacer facilement et rapidement en milieu urbain et d'éviter les embouteillages.

Loisirs de la moto
Ils existent sous plusieurs formes :
- La restauration de motos anciennes
- Les voyages en groupes
- Les concentrations
- La moto verte et les randonnées
- La compétition

Les avantages et Les inconvénients
Financier : une moto est moins cher à l'achat qu'une voiture. En revanche, l'entretien et l'assurance sont plus onéreux. De plus, un équipement est fortement conseillé - Seul le casque est indispensable et c'est un poste à ne pas négliger
Liberté : Il est plus facile de circuler et de se garer. Le pilote ressent plus de sensations.
Contraintes : On est beaucoup plus limité dans le transport des passagers et des bagages. Le confort est moindre, encore plus quand la météo se dégrade.
Image : Le motard et sa moto véhicule toujours une part de rêve, de liberté et de passion.
Sécurité : Le motard n'a pas de carrosserie pour se protéger. Il peut réagir plus vite grâce au faible encombrement et à l'accélération de sa machine mais les conséquences d'un accident sont souvent plus graves.

Moto et Voiture
La moto
Avantages : Plus de plaisir, circulation en ville aisée.
Inconvénients : Besoin d'un équipement, protection du pilote faible, capacité de transport très limitée, conduite plus difficile.
La voiture
Avantages : Protection contre les accidents et la météo - peut transporter plus de personnes et de bagages.
Inconvénients : Sujette aux embouteillages, plus polluante, plus encombrante.

Le sport motocycliste
On s'adonne au sport moto sur des circuits ou des routes fermées. Soit en Tout Terrain avec des sports comme le trial, le rallye, l'enduro, le cross... soit sur la piste : vitesse, endurance, etc...

FICHE 5 : Choix d'une Moto

Les catégories de motos
Les motos utilitaires : polyvalentes, "bonnes à tout faire", de petite ou moyenne cylindrée, ces machines sont peu onéreuses et mettent en avant leur fiabilité, leur robustesse et leur prédisposition pour un usage urbain régulier.

Les motos de tourismes : Elles sont conçues pour "bouffer de la route". Machines de moyenne et forte cylindrée, leur équipement assure plus de confort et une aptitude étendue au voyage. Impériale sur route et grands axes, elles exigent un budget élevé.
Les trails : de faible et moyenne cylindrée, ces motos sont faciles à conduire, apte à la conduite en ville et en chemin. Confortable sur les courts trajets, c'est moins le cas sur de grands parcours. La monte pneumatique souvent mixte (route/chemin) leur permet plus de polyvalence mais rend la conduite moins rassurante par temps pluvieux. Leur coût demeure raisonnable au même titre que les utilitaires.
Les sportives : Les motos les plus puissantes, offrant beaucoup de sensations et au budget d'entretien déraisonnable. Très proches de machines de course, elles ne sont à l'aise que sur circuit. Exigeante en pilotage, fatigante, peu confortable, quasiment nulle en transport de bagages et de passager, éprouvante en ville, la sportive est cependant l'engin rêvé pour les amateurs de course et de sensations.
Les customs : c'est la moto type pour la personnalisation. Plutôt orientée tourisme,le custom privilégie le look à l'américaine et se révèle plus à l'aise sur les parcours journaliers ou les balades dominicales.
Les motos "tout terrain" ou motos "vertes" : Ces modèles sont avant tout conçus pour les chemins, les dévers, les dunes et les cailloux. La plupart ne sont pas homologués pour la route, à l'exception de certaines machines qui s'apparentent à des trails. Elles sont de toute façon peu adaptées à la conduite sur route normale.
Les raisons d'un choix : Avec toutes les marques et les types de motos disponibles, il n'est pas facile de faire un choix. Les conseils d'autres motards sont importants mais il faut bien déterminer son achat en fonction de l'usage prévu, de son expérience personnelle et du budget que l'on octroie à son utilisation.
Dans ce budget, il faut compter l'achat de la moto, les diverses frais annexes comme les papiers administratifs, l'achat d'un antivol, etc, le coût d'utilisation (assurance, essence,...), l'entretien important (pneus, révisions fréquentes, vidanges, réparations,...), l'équipement qui est essentiel (casque, blouson, gants, combinaison,bottes,...) et la perte de valeur de la moto lors de la revente.

FICHE 6 : La Moto, ses risques

Comparaison des risques voiture/moto
En moto, le risque d'être accidenté corporellement est 3 fois plus important qu'en voiture. Cela du fait que la moto est plus instable, moins visible et qu'aucune carrosserie ne protège le conducteur.
1/ Instable par nature du fait de ses 2 roues placées sur le même axe, la moto est soumise à d'autres facteurs augmentant encore le risque :
- une chaussé humide, avec des taches de gazole, des nids de poule et autres trous
- le vent
- la force centrifuge qui s'exerce dans les virages
- les mouvements du passager
- une accélération mal contrôler
- un dosage du frein mal calculé pouvant entraîné un blocage de roue
- une crevaison ou des incidents techniques.
2/ Sans carrosserie, le motard est beaucoup moins protégé contre le mauvais temps (il se fatigue plus vite et ses gestes sont moins précis et efficace). Il est soumis à diverses projections comme des gravillons, des insectes, des grêlons. Surtout, en cas de choc, son corps n'est protégé que par son casque et, le cas échéant, son équipement.
3/ Comme la moto est moins encombrante, qu'elle accélère plus fortement et que son éclairage est moins efficace, elle est bien moins visible qu'une voiture.
Équilibre d'une moto
L'équilibre d'une moto est obtenu grâce à une combinaison de forces, en variation constante. La vitesse de déplacement et la géométrie de la partie-cycle entraîne une force dite gyroscopique qui provoque l'équilibre de la machine.
Certaines forces perturbent en permanence cet équilibre :
- Celles entraînées par le déplacement du véhicule, le lacet, le roulis et le tangage ;
- la force centrifuge ;
- les rafales et le vent latéral.
L'adhérence et les efforts de stabilisation du motard permettent à la moto de garder son équilibre.

A vitesse réduite, la moto est instable, le risque de chute est important si les roues se bloquent, surtout l'avant. La moto est aussi particulièrement sensible aux changements d'adhérence et aux forces latérales.
Conséquences de l'absence de carrosserie
Quand le temps se dégrade, le motard est particulièrement exposé à la pluie, au froid et à d'autres facteurs :
- faible visibilité (brouillard, visière embuée) ;
- engourdissement des doigts, des pieds ;
- augmentation de la fatigue;
- lorsqu'on s'arrete, le repos est moins efficace;
- déjà peu visible, la moto l'est encore moins ;
- il faut faire encore plus attention, être plus concentré.
Si le motard chute ou heurte un obstacle, il n'y a que son casque et ce qu'il porte pour le protéger.

FICHE 7 : Equipement, entretien de la Moto

Pour l'agrément
*Un carénage protège du vent, des intempéries et des projections.
*La tête de fourche (semi-carénage) moins onéreuse qu'un carénage, assure une protection correcte.
Tous ces dispositifs participent au confort et diminuent la fatigue.
*Autres équipements :
-un porte-bagages ;
-un top-case ;
-des sacoches ou valises adaptées à la machine ;
-un tablier et des mabchons (utiles contre le froid) ;
-une montre et/ou une radio offrent un "plus" au conducteur.

Pour la sécurité :
*Equipement en cas de chutes :
-des pare-cylindres et des pare-carter ;
-éventuellement des pare-jambes.
*améliorations supplémentaires :
-des feux additionels ;
-des dispositifs réfléchissants ;
-un rétroviseur placé à droite ;
-un signal de détresse.
*Tenue de route : l'amortisseur de direction est indispensable sur certaines motos sportives
pour limiter le guidonnage.
*L'antivol s'avère souvent dissuasif, surtout si c'est un système homologué.

Les modifications techniques
*Autorisation
Modifier les caractéristiques techniques d'un véhicule (carte grise ou procès-verbal du constructeur) est interdit
par le Code de la Route sauf autorisation de la DRIRE (Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche
et de l'Equipement, ex service des mines).

*pièces concernées
-le moteur (cylindrée, échappement, taux de compression,) ;
-la transmission ;*
-la géometrie du cadre ;
-le diamètre des roues.
*Adjoindre un side-car à une moto nécessite :
-une autorisation de la DRIRE ;
-une modification de la carte grise.

Vérifications, entretien de la moto et sécurité
*Avant chaque départ, contrôler :
-la propreté et l'éclairage des feux, des dispositifs réfléchissants et de la plaque ;
-le bon êtat et le fonctionnement des commandes d'accélération, freins et embrayage ;
-l'êtat et la pression des pneus ;
-les différents niveaux (huile, frein, refroidissement, carburant) ;
-l'absence de points durs dans la direction (signe du mauvais êtat des roulements) ;
-le fonctionnement des freins (les tester à allure modérée.

*Contrôles périodiques
De nombreux organes s'usent et il est nécessaire de les vérifier régulièrement, ce qui accroit la longévité
de la machine :
-l'état de la transmission (état et tension de la chaîne, usure de la couronne, fixation de l'agrafe, lubrification si nécesaire,
niveau d'huile sur un cardan) ;
-l'usure des plaquettes et des disques, des garnitures de frein, l'absence de fuite ;
-le jeu dans la direction (fourche et bras oscillant) ;
-l'état des supensions (pas de rayures sur les tubes, pas de fuite, le débattement) et leur réglage en fonction de la charge ;
-l'état, le réglage du câble d'embrayage ;
-l'électrolyse ;
-la tension des rayons de roues ;
-le réglage du projecteur ;
-pas de félures sur les bâtons de roues

FICHE 8 : Equipement du Motard

Pourquoi un équipement
La moto ne dispose pas de carrosserie ; le motard, sans protection, est soumis :
-aux intempéries (pluie, vent, froid) ;
-aux projections (insectes, gravillons...) ;
-aux conséquences des chutes et des chocs (frottements, brûlures, blessures).

Quel équipement ?
De la tête aux pieds, voici l'équipement :
-un casque homologué avec visière ou lunettes ;
-une cagoule, un tour de cou ;
-un blouson ou une combinaison ;
-une ceinture de maintien
-des vêtements de pluie ;
-des gants et surgants ;
-des bottes et surbottes.

Le casque
*Le port du casque diminue par 2 le risque d'être tué ou blessé grièvement en agglomération.
*Réglementation : seul équipement obligatoire, tous les conducteurs et passagers de deux-roues à moteur doivent
porter un casque attaché.
*Conformité
Les casques sont soumis à des normes de conformité :
-AFNOR, dite NF (norme française), avec son étiquette verte, son numéro d'homologation et sa date de fabrication ;
-norme européenne, avec une étiquette (lettre E et numéro d'homologation).

*Constitution d'un casque
les matériaux qui composent la coque du casque sont résistants et absorbent de l'énergie. Ce sont :
-soit des plastiques injectées
-soit des fibres de verre ou kevlar

*Les casques jets
Plus légers, sans protection maxillaire, ils favorisent l'aération mais offrent moins de sécurité.
*Les casques intégraux
Entourant la tête de l'utilisateur, ils assurent une protection :
-des cotés du crâne ;
-des tempes et du front ;
-de la nuque et du menton.
Supérieurs contre les chocs et les intempéries, ils favorisent la création de buée et diminuent le champ visuel.
*Les équipements complémentaires :
-écran ou lunettes sur le jet ;
-système antibuée et visière sur l'intégral
Les lunettes doivent résister aux rayures : les remplacer dès qu'elles sont usées.
Eviter les visières ou écrans fumés en conduite de nuit.

*Choix d'un casque
Un casque est personnel, il doit :
-être adapté à la tête (efficacité) ;
-être acheté neuf (sans félure caché) ;
-ne pas trop serrer, ne pas flotter ;
-permettre de porter des lunettes.
*Entretien du casque :
-le nettoyer à l'eau et au savon uniquement avec un chiffon doux ;
-le remplacer en cas de choc important.

FICHE 9 : Passagers et Bagages

Les différents passagers et leurs effets sur la conduite
Il existe deux types de passagers :
*Les habitués qui connaissent les réactions de la moto (accélération, décélération et en virage). Ils savent se
maintenir sans déséquilibrer le conducteur ni modifier la trajectoire de la moto.
*Les non-habitués qui peuvent être surpris par les accélérations et les inclinaisons. Ils peuvent prendre peur
et surprendre le conducteur :
-en se crispant et en ne suivant pas l'inclinaison de la moto en virage ;
-en ne faisant pas corps avec le conducteur, il déplace le centre de gravité et peuvent faire contrepoids ;
-en montant sur la moto, ils peuvent provoquer une chute ;
-en "s'écrasant " au freinage.

Explications à donner au passager
*Passager non habitué à la moto
Avant de partir, indiquer et vérifier qu'il :
-attache correctement son casque ;
-porte des vêtements adaptés ;
-s'installe près du conducteur (pieds bien placés sur les repose-pieds, genoux sérrés, dos dans l'axe) ;
-se tient aux poignées de maintien.
Au démarrage, lui préciser de se tenir fermement.
Par rapport au conducteur, le passager doit au freinage :
-se retenir pour ne pas le pousser
-regarder au-dessus de son épaule.
En virage, il doit :
-suivre les mouvements du pilote ;
-regarder vers l'intérieur du virage (vers la droite dans les virages à droite et inversement).

*Passager habitué à la moto
Ne pas oublier de :
-rappeler les conseils d'installation ;
-vérifier l'attache du casque ;
-établir un code de communication toujours utile (tapes sur l'épaule...) ;
-au début, circuler modérément (adaptation progressive de l'un à l'autre).

Les bagages
*Règles générales :
-arrimer les bagages pour qu'ils ne se déplacent pas ou ne se prennent dans la roue ou la transmission ;
-les placer le plus bas possible, proches du centre de gravité, sans gêner les mouvements du conducteur ;
-utiliser les équipements adaptés (sacoche de réservoir, valises latérales, top case).

*En solo, il est possible d'utiliser :
-l'emplacement du passager avec les crochets sous la selle ;
-un sac à dos.

Conséquences du chargement
*Le transport de bagages est délicat et limité en moto. Ils :
-augmentent le poids et le volume ;
-allongent les distances de freinage ;
-déplacent le centre de gravité ;
-diminuent la garde au sol ;
-augmentent la prise au vent et les turbulences aérodynamiques.
*Nécessité de s'adapter
La conduite avec un chargement produit d'autres sensations et nécessite :
-des gestes plus fermes sur le guidon (la direction "flotte") ;
-la prévision de trajectoires plus larges (tenue de route modifiée) ;
-la réduction de la vitesse et l'augmentation des distances de sécurité (distances de freinage allongées).

Réglages en fonction du chargement
En cas de charge supplémentaire, il faut :
-durcir les amortisseurs (précontrainte du ressort ou cartouche de gaz) ;
-augmenter la pression des pneus (selon la notice du constructeur ) ;
-abaisser le faisceau du projecteur pour bien voir et surtout ne pas éblouir ;
- régler la tension de la chaîne ou de la courroie.

FICHE 10 : Voyager : itinéraire et horaires

Itinéraire selon le but recherché
Le choix de l'itinéraire dépend principalement du temps et du budget dont on dispose, du plaisir recherché.

*Pressé, les grands axes autoroutiers sont plus rapides et offrent :
-une meilleure signalisation ;
-un revêtement de qualité ;
-plus de services disponibles.
Mais ils sont aussi coûteux, monotones et encombrés aux périodes de grands départs.
Avec du temps, les itinéraires secondaires permettent :
-de flâner et de découvrir le paysage ;
-de faire du tourisme.
Ils présentent aussi d'autres dangers : virages, adhérence limitée, faible visibilité.
*Quel que soit l'itinéraire choisi :
-le préparer à l'avance ;
-utiliser cartes routières et services routiers proposés sur minitel.

Heure de départ
L'heure de départ dépend du but du voyage. Généralement, il vaut mieux partir :
-le matin (plus reposé) ;
-à des heures creuses (pour éviter la tension et la fatigue liées au trafic).
-Tenir compte de la longueur du trajet et des étapes et consulter les services routiers (C.R.I.R) et météorologiques.

Heure d'arrivée
*Mieux vaut ne pas la prévoir, ce qui évite la prise de risques pour rattraper le temps perdu !
*Pour arriver à une heure prévue (rendez-vous, horaire d'embarquement...) prendre assez de marge pour
tenir compte des impondérables (trafic, travaux, ralentissements, incidents).

Les étapes
Un long voyage nécessite de fixer des étapes pour dormir, se restaurer, visiter. Elles se préparent à l'avance, ce qui n'empêche
pas de faire des pauses régulières :
-toutes les 2 heures au moins ;
-plus souvent si la météo est mauvaise ;
-en fonction de l'autonomie de la moto.
Pendant les pauses, ne pas oublier de contrôler le chargement éventuel de même que la moto.

Les voyages en groupe
Ils font partie de la tradition des motards (concentrations). Pour qu'ils soient agréables et sans danger,
ils nécessitent :
-de limiter à 5 le nombre de motos dans chaque groupe ;
-de mettre en tête les motos les moins puissantes ;
-d'éviter les grands écarts de cylindrée ;
-d'encadrer les conducteurs débutants.

*Avant le départ
La préparation des étapes et du trajet est encore plus importante qu'en solo :
-convenir de consignes sur les points d'arrêt et de ravitaillement ;
-définir une vitesse de croisière ;
-adopter un code de communication.

*En cours de route, circuler :
avec de bonnes distances de sécurité ;
-en quinconce (meilleure visibilité) ;
-jamais de front (sécurité) ;
-en file indienne dans les virages ou pour faciliter les dépassements ;
-en surveillant régulièrement l'arrière pour vérifier que tout le monde suit ;
-dégroupés en traversant les villes puis s'attendre aux sorties.

FICHE 11 : Météo - Etat de la route

Condition atmosphériques difficiles
Ce sont principalement :
-la pluie ;
-le vent ;
-la neige et le verglas ;
-le brouillard.

Adaptation de la conduite
*Par temps de pluie
L'adhérence est réduite de moitié, ce qui double les distances de freinage.
Dès qu'il pleut, la route et le marquage au sol deviennent glissants (mélange de gazole, de gommes
et de poussières...)
L'aquaplanage survient lorsque le pneu n'évacue plus assez l'eau. Une pellicule d'eau se forme entre le pneu et
la chaussée entraînant une perte de contrôle.
Le passage dans une flaque d'eau importante produit un ralentissement brutal et déséquilibre la moto.
La visibilité diminue (buée et gouttes d'eau sur la visière ou les lunettes).
Par temps de pluie, il faut donc :
-diminuer la vitesse ;
-augmenter les distances de sécurité ;
-accélérer et freiner en souplesse ;
-faire des pauses plus fréquentes ;
-disposer d'une moto entretenue (bon état des pneus et de l'éclairage) et d'un équipement adapté.

*Par temps de vent
La conduite est à la fois :
-plus fatiguante (pression de l'air élevée) ;
-plus dangereuse, surtout en cas de rafales et en sortant d'une zone abritée (écart de trajectoire, déséquilibre).
Par vent de face, un louvoiement de la direction se produit.
Par vent latéral, le vent agit comme la force centrifuge en virage.
Pour réduire les risques, il faut :
-diminuer la vitesse ;
-augmenter les distances latérales de sécurité (croisement et dépassement) ;
-rouler plutôt au centre de la voie ;
-détecter les zones abritées, les sorties ;
-maintenir le guidon plus fermement, (mais sans crispation) ;
-faire des pauses fréquentes (fatigue).

*Par temps de neige et de verglas
L'adhérence est presque nulle, une chute guette à tout moment. Le danger est plus important avec les plaques
de verglas car elles peuvent surprendre alors que la vitesse n'est pas assez réduite.*
S'y ajoutent les risques liés au froid :
-l'engourdissement (gestes ralentis) ;
-la faible visibilité (neige,réverbération).
La sagesse recommande d'éviter les déplacements. Sinon :
-rouler très lentement et anticiper les actions pour les réaliser en souplesse ;
-ralentir en décélérant plutôt qu'en freinant ;
-s'arrêter souvent pour se réchauffer ;
-utiliser le réseau principal plus dégagé et mieux entretenu ;
-repérer les zones à verglas (sous et sur les ponts, dans les endroits à l'ombre, exposés au vent, plus humides
comme les forêts et dans les virages).

*Par temps de brouillard
Le brouillard se compose de fines goutelettes d'eau en suspension dans l'air :
-il diminue plus ou moins la visibilité, en fonction de sa densité ;
-il peut se présenter par nappes (formation près des endroits humides : cours d'eau, forêts, vallons) ;
-il rend aussi la route glissante, comme par temps de pluie.
Son risque majeur : le carambolage !
Pour diminuer les risques, il faut :
-adapter la vitesse et les distances de sécurité à la distance de visibilité ;
-nettoyer les feux et la visière ;
-feux de croisement et de brouillard ;
-porter des vêtements clairs et réfléchissants ;
-s'aider du marquage au sol ;
-circuler à droite ;
-s'arréter plus souvent (fatigue visuelle).

Les informations routières
*Par les médias
Radio, télévision, journaux fournissent des renseignements sur les conditions météorologiques et le trafic.
*Par les services spécialisés
Pour plus de précisions, appeler soit :
-les Centres Régionaux d'Informations Routières (C.R.I.R) ;
-les services minitel.

Conditions difficiles liées à la route
*Le rainurage : ce sont des stries dans l'axe de la route, conçues pour évacuer l'eau. Il peut entraîner un
guidonnage sauf à vitesse réduite.
*La boue se rencontre dans certaines zones (chantiers, régions agricoles). L'adhérence peut être aussi faible
que sur neige. Repérer ces endroits au plus tôt et ralentir.

FICHE 12 : Route de nuit

Les accidents de nuit
Par rapport au kilométrage parcouru, le nombre des accidents de nuit approche ceux de jour et sont 2 fois
plus graves !
*Premier facteur : la vitesse
Le faible trafic incite à rouler plus vite. L'illusion de sécurité (seul, il ne peut rien m'arriver) se double du sentiment
d'impunité (moins de présence policière).
*Autres facteurs aggravants :
-la faible visibilité (faisceau étroit) ;
-la fatigue (conduite de nuit plus exigeante)
-la consommation d'alcool (plus importantes au cours de soirées et week-ends) ;
-une plus grande prise de risques (accidents seuls, sorties de route, pertes de contrôle en virage).
-l'alerte donnée plus tardivement que le jour (tiers souvent absent).

Précautions à prendre
*Avant le départ
vérifier tout le système d'éclairage :
-réglage, fonctionnement et propreté des feux ;
-état de la batterie (niveau d'eau et propreté des cosses) ;
-se munir d'une boîte d'ampoules, d'outillage, d'une lampe de poche.
Léquipement :
-pour mieux voir : visière ou lunettes sans rayure et non teintées ;
-pour être mieux vu : porter des vêtements clairs à bandes réfléchissantes.
Etat physique : être surtout reposé et en bonne condition physique.

*Pendant le voyage
Précautions concernant la visibilité :
-adapter l'allure à la distance de visibilité (elle doit coïncider avec la distance d'arrêt) ;
-utiliser dès que possible le feu de route et revenir en feu de croisement pour croiser ou suivre un autre usager ;
-ralentir lors des croisements et regarder au loin vers le bord droit éblouissement) ;
-faire de brefs avertissement lumineux avant de dépasser.
Etat physique :
-faire des pauses fréquentes ;
-éviter le "coup de pompe" au petit matin.

Les virages, la nuit
*En virage, la trajectoire à suivre n'est pas éclairée car le faisceau du phare éclaire droit devant.
Il est donc plus difficile d'apprécier :
-le rayon et la courbe du virage ;
-la vitesse choisie (souvent trop élevée) ;
Ce phénomène est encore accentuée dans les enchainements de virage.
*Les pièges sont nombreux et sont découverts plus tardivement :
-gravillons ;
-flaques d'eau ;
-trous ou obstacles non éclairés (piétons, animaux...).
*Les solutions :
-Prendre une marge de sécurité plus importante que de jour ;
-adopter une vitesse de croisière raisonnable (meilleure anticipation).

FICHE 13 : Vitesse

La vitesse en mètre/seconde
*Vitesse en kilomètres/heure
C'est ainsi que nous avons l'habitude de parler d'elle (compteur de vitesse).
Cette mesure reste utile pour vérifier le respect des limitations !
*Vitesse en mètre/seconde
Pendant la conduite, cette autre mesure est plus concrète car :
-l'estimation des distances est plus aisée en mètres qu'en kilomètres ;
-les distances de réaction, de sécurité et d'arrêt s'expriment en mètres ;
-la perception de l'environnement s'évalue généralement en dizaine de mètres ;
-le marquage au sol et les panneaux fournissent des repères de quelques dizaines de mètres.

*Calcul de la vitesse en m/s
transformer les km/h en m/s équivaut à :
-multiplier les km par 1000 ;
-puis à diviser ce résultat par le nombre de secondes contenues dans 1 heure (3600 s)
-soit 90 000 m / 3600 s = 25 m/s
*Calcul approximatif de la vitesse (m/s)
Multiplier par 3 le chiffre des dizaines de la vitesse. Ainsi, 90 Km/h=27 m/s (3x9).

Les distances d'arrêt et la vitesse
Un véhicule en mouvement ne s'arrête jamais immédiatement (loi physique).
*La distance d'arrêt
Elle correspond à la somme des distances parcourues :
-pendant le temps de réaction ;
-pendant la durée du freinage.

*Calcul de la distance d'arrêt
Il est de calculer approximativement la distance d'arrêt en multipliant par lui-même le chiffre des dizaines
de la vitesse :
-à 50 Km/h, on obtient une distance d'arrêt de 25 mètres (5x5=25m) ;
-à 90 Km/h, " " " 81 mètres (9x9=81m).
Ce calcul permet de connaître, à tout instant, l'espace nécessaire pour s'arrêter.

Le temps de réaction
*Définition
C'est le laps de temps qui s'écoule entre la perception d'un évenement et l'action du conducteur (vision, analyse,
décision).
Pendant le temps de réaction, la moto continue son déplacement, soit près de 25 m/s à 90 km/h.
*Durée du temps de réaction :
-1 seconde en moyenne ;
-moins d'1 seconde si l'évenement est simple ;
-bien plus si la situation est complexe.
*Modifications
Ce temps de réaction peut doubler, voire tripler, en particulier dans les cas suivants :
-consommation d'alcool ;
-fatique, maladies ;
-prise de médicaments ou de drogues ;
-soucis, distraction.

La distance de freinage
*Définition : c'est la distance parcourue pendant l'action des freins.
*L'énergie dissipée se transforme en chaleur par frottements (tambours, disques) ;
*La distance de freinage reste proportionnelle au carré de la vitesse.
Elle varie en fonction de l'adhérence de la route, de l'état des pneus, des suspensions et des freins.

La force centrifuge
C'est la force qui agit dans les virages et les changements de direction. Elle pousse la moto vers l'extérieur de
la courbe. Cette force est :
-proportionnelle au carré de la vitesse ;
-inversement proportionnelle au rayon du virage (si le rayon est 2 fois plus petit, la force est 2 fois plus grande) ;
-proportionnelle au poids du véhicule.

Le carré de la vitesse
C'est la vitesse multipliée par elle-même. La distance de freinage, d'arrêt, la force centrifuge et la violence d'un choc sont proportionnelles au carré de la vitesse.

L'impression d'aller vite ou lentement
L'appréciation de la vitesse varie selon :
-le trafic, les lieux (routes dégagées, agglomérations)
-l'accoutumance (trajets sur autoroute) ;
-la nature de l'environnement, le défilement du paysage ;
-les accélérations, bruits du moteur ;
-sifflements de l'air sous le casque...
Tout cela donne une sensation, souvent faussée, d'aller vite ou pas.
Seul le compteur de vitesse indique une mesure précise de la vitesse.

FICHE 14 : Freinage

Freinage et distance d'arrêt
*Définition :
-c'est la distance parcourue entre la perception de l'obstacle et l'arrêt du véhicule ;
-elle est égale à la distance parcourue pendant le temps de réaction + la distance de freinage.
*La durée du temps de réaction dépend de l'attention, de la forme physique et de l'expérience du conducteur.
*La distance de freinage varie surtout en fonction de la vitesse et l'adhérence, mais également de :
-l'état de la route ;
-l'état des pneus ;
-l'état des suspensions ;
-la qualité du freinage (expérience).
La distance de freinage est proportionnelle au carré de la vitesse !

Les pneus et le freinage
Seuls les pneus sont en contact avec le sol. Ils assurent :
-l'adhérence qui doit être maximale (freinage, motricité) ;
-l'équilibre et la direction de la moto.
Ils doivent être :
-en bon êtat (pas usés, pas coupés) ;
-bien gonflés et bien équilibrés ;
-adaptés à la moto (jantes, terrain).

L'état de la route
Il est essentiel à l'adhérence de la moto.
*Les revêtements varient selon :
-les conditions météorologiques (bruine, pluie, brouillard, neige, verglas) ;
-leur entretien (routes déformées, gravillonnées, bombées, plaques de goudron...) ;
-le trafic (gomme, huile, gazole, boue...) ;
-les lieux (marquages au sol, pavés...).
*Coefficient d'adhérence et freinage
Lorsque le coefficient d'adhérence est faible, il n'est pas possible de freiner fortement sans risquer le blocage
des roues. La distance de freinage est d'autant plus longue que l'adhérence est réduite.

Frein avant et frein arrière
*2 commandes indépendantes :
-un frein avant, commandé au guidon par le levier droit ;
-un frein arrière, commandé à droite par la pédale.
*Répartition : environ 70/30 ou 60/40
Le frein avant peut assurer environ 70% du freinage, l'arrière 30%. Doser précisement l'avant car tout blocage
entraîne la chute, mais une pression insuffisante allonge la distance de freinage !

Freinage et réaction de la moto
*Freinage avant : la fourche téléscopique s'enfonce alors que l'arrière se déleste (transfert de charge). Il est
d'autant plus sensible que le freinage est fort.
*Freinage arrière : il assoit la moto et limite le transfert de charge en stabilisant la moto. Son dosage est plus délicat.
*Freinage d'urgence
Solliciter le frein arrière avec un léger temps d'avance sur le frein avant pour :
-une meilleure adhérence ;
-éviter le blocage de roue ;
-réduire le transfert de charges.

Freinage et dérapage
*Les causes du dérapage sont liées :
-aux revêtements (état de la route) ;
-aux intempéries ;
-aux réglages des freins ;
-au savoir-faire du conducteur ;
-à une rétrogradation trop violente.
Un freinage trop violent entraîne un blocage de roue et le plus souvent la chute.
Sur la roue avant, il est difficilement maîtrisable car il entraîne un déséquilibre de la roue et provoque la chute.
Sur la roue arrière, il est moins dangereux, surtout si la moto est en ligne.
Le freinage sur l'angle (en virage) est difficile à doser, le risque de dérapage est important.

*La position du conducteur :
-regarder loin (ni la roue ni l'obstacle) ;
-conserver le dos droit ;
-serrer les genoux à la machine ;
-freiner des deux freins, les bras fermes pour éviter une inclinaison trop importante du corps vers l'avant ;
-garder les mains bien placées sur les leviers ;
-caler les pieds sur les repose-pieds.

Le frein moteur
*Définition : ralentissement de la machine dû à la décélération du moteur, rapport de vitesses enclenché.
*Il sert particulièrement dans les fortes descentes et sur les chaussées glissantes. Il soulage l'action des freins
et évite un échauffement excessif (efficacité).

FICHE 15 : Stabilité et Trajectoire

L'effet gyroscopique
*En ligne droite, il maintient la moto en équilibre. Plus la vitesse est elevée, plus l'effet gyroscopique est important
et inversement.
*En virage, il s'oppose à l'inclinaison de la moto. Il faut donc appliquer les techniques pour virer (contre-braquage).

*La stabilité de la moto dépend aussi :
-de la chasse (roue) ;
-de l'angle de chasse (colonne de direction) ;
-de l'empattement (distance entre les 2 axes de roues).

La force centrifuge
*Définition : c'est elle qui tend à entraîner la machine vers l'extérieur d'un virage.
Elle augmente en fonction :
-de la vitesse (VxV ou V²) ;
-du poids (machine, passager, bagages ) ;
- du rayon de virage.

*L'inclinaison en virage permet de lutter contre la force centrifuge et l'effet gyroscopique dans la limite de
l'adhérence de la moto.
Incliner la moto pour virer n'est possible que si la vitesse est adaptée

Le contre-braquage
*Cette technique permet d'incliner et d'inscrire la moto dans la trajectoire souhaitée en poussant sur le guidon du
coté du virage.
*Le suivi de la trajectoire nécessite ensuite d'exercer une poussée variable au guidon en fonction de la vitesse et
de la courbure du virage. Ainsi, le motard peut moduler son inclinaison dans le virage.
*Le contre-braquage s'utilise aussi lors d'évitement d'obstacles. Il s'agit de basculer rapidement la moto
par une poussée puis d'effectuer la correction inverse. Cette manoeuvre est utile pour éviter le débouché d'un piéton ou
l'écart brutal d'un véhicule.

Les virages à moto
*La visibilité est la condition essentielle pour adapter la vitesse et choisir la trajectoie.
Il faut donc tenir compte :
-de l'angle du virage ;
-de l'état et de la largeur de la chaussée ;
-de la présence éventuelle d'usagers ;
-d'obstacles dans la zone non visibles.

*La vitesse
Aprés avoir apprécié le rayon de la courbe et la visibilité, il faut tenir compte :
-de l'adhérence ;
-du chargement de la moto.
Toutes ces appréciations déteminent la vitesse. Ralentir à l'entrée du virage est nécessaire pour éviter toute difficulté.

*La trajectoire
Pour augmenter la visibilité et diminuer la force centrifuge, il faut élargir le rayon du virage.
A l'entrée du virage, se placer dans l'axe de la chaussée lors d'un virage à droite est sur le bord de la chaussée pour un
virage à gauche.
Dans le virage, maintenir l'allure, plonger vers le point de corde et porter le regard vers la sortie du virage.
A la sortie du virage, accélérer progressivement pour retrouver la position initiale.

FICHE 16 : Les Motards vus par les autres

L'image des motards
Elle est variable selon le type d'usagers :
-chez les jeunes, cette image est plutôt positive car la moto "attire" ;
-chez les autres, ce sentiment est mitigé.
A l'origine, ces incompréhensions sont issues de comportements différents car :
-la vitesse et les accélérations des motos peuvent surprendre ;
-la facilité de déplacement des motards, lors d'embouteillage, énerve ;
-les slaloms entre les files et la circulation sur les espaces réservés (trottoirs et bandes d'arrêt d'urgence) irritent ;
-le déplacement en groupe marginalise ;
-le casque cache le visage et inquiète ;
-les médias (TV, cinéma, autres...) présentent souvent les motards comme des "contestataires". Le vieux cliché
du "blouson noir" a la vie dure.

Les raisons de l'évolution de l'image
L'image du motard évolue positivement auprés du grand public pour de multiples raisons :
-l'utilisation de la moto (déplacement, travail) banalise sa présence ;
-la cohabitation des usagers fait évoluer les mentalités (prise de conscience des particularités de chacun) ;
-l'accés à la moto s'est démocratisée ;
-les professionnels de la formation sensibilisent davantage au partage de la route ;
-les motards sont mieux reconnues des pouvoirs publics ;
-tout en gardant leur esprit de solidarité, la mentalité des motards a également évolué.

Les nuisances
*Bruits et fumées
Le régime moteur d'une moto (2-temps) est élevé. Il en résulte :
-des bruits génants pour les riverains ;
-une émission de fumées malodorantes.
Respecter les autres consiste à :
-éviter les surrégimes et les accélérations inutiles ;
-conserver un pot d'échappement et un dispositif anti-parasites réglementaires ;
-faire vérifier l'échappement (bruits, fumées).

*Gênes et dégradations :
-les slaloms dans les files (dangereux) ;
-la circulation ou le stationnement sur les trottoirs ;
-la circulation rapide ou bruyante dans les rues encombrées ou calmes ;
-la dégradation de l'environnement (moto verte).

FICHE 17 : Règle du jeu

La réglementation
*Sa nécessité
Les millions d'utilisateurs du réseau routier avec des moyens de déplacement différents (piétons, motos, voitures,
poids lourds, autocars) rendent obligatoire une "règle du jeu" sur cet espace limité.
La connaissance et le respect du Code de la route permet d'adapter le comportement sans gêner ni surprendre.
*Sa mise en pratique
Appliquer les règles consiste à respecter les autres usagers.
L'expérience facilite une meilleure analyse des situations et favorise l'anticipation.

La réglementation propre à la moto
*Il est obligatoire :
-de porter un casque homologué (conducteur et passager) ;
-de rouler en feu de croisement de jour ;
-de porter à l'arrière de la moto un disque A et de respecter les limitations de vitesse appropriées pour les détenteurs
d'un permis depuis moins de 2 ans.

*Il est possible :
-de stationner de nuit avec une moto sans side-car le long de l'accotement ou du trottoir, sans être éclairé ;
-de pousser la moto mais en circulant à droite de la chaussée ;
-de remonter une file de véhicules par la gauche, sans dépasser la ligne continue et sans géner la circulation en sens inverse.

*Il est interdit :
-de remonter une file de véhicules par la droite ;
-de circuler à deux de front ;
-de slalomer entre les files de véhicules ;
-d'emprunter des voies réservées (voie de bus, trottoirs, bande d'arrêt d'urgence) ;
-de franchir les demi-barrières ou les barrières d'un passage à niveau (portillon des piétons inclus).

Equipement
*Accessoires obligatoires :
-1 rétroviseur à gauche ;
-1 plaque d'immatriculation arrière ;
-1 plaque du constructeur ;
-1 silencieux d'échappement ;
-1 dispositif anti-parasite ;
-1 selle biplace ou 1 siège avec poignée de maintien (passager).
*Eclairage et signalisation avant :
-1 ou 2 feux de position (150 m) ;
-1 ou 2 feux de croisement (30m) ;
-1 ou 2 feux de route (100 m) ;
-2 clignotants.
*Eclairage et signalisation arrière :
-1 ou 2 feux rouges (150 m) ;
-1 ou 2 feux "stop" ;
-1 dispositif réfléchissant ;
-1 éclairage de plaque (20 m) ;
-2 clignotants.

FICHE 18 : Quelques risques à connaître

Statistiques d'accidents
Les 2/3 des accidents moto surviennent avec des engins de plus de 500 cm3.
Les facteurs d'accidents dépendent de l'infrastructure, de la machine et du conducteur.
C'est le comportement du motard qui est déterminant et qui seul peut concourir à diminuer notablement le risque
d'accident.

Ne pas être vu ou être vu trop tard
Les statistiques d'accident démontrent que la moto "surprend". Pour diminuer ce risque, il faut être mieux vu.
*Pour être mieux vu :
-allumer le feu de croisement de jour comme de nuit ;
-utiliser les appels lumineux et sonores ;
-porter des vêtements clairs ;
-les feux, les différents dispositifs réfléchissants de la moto et du casque doivent être propres (changer les ampoules
lorsque nécessaire).
*pour mieux voir :
-avoir une visière ou un écran qui ne soit pas rayé, ni fumé pour conduire de nuit ;
-les feux doivent être bien réglés ;
-vérifier toujours que les autres vous voient en croisant leur regard (rétroviseurs, intersection).
A défaut, ralentir et avertir !

L'accélération brutale qui surprend
*Erreurs d'évaluation
Un conducteur estime la vitesse et les accélérations des autres à partir de ses propres choix et possibilités.
Celles des motos sont donc très surprenantes pour la plupart des autres usagers. En effet, le rapport poids/puissance
d'une moto est en moyenne 4 fois supérieure à celui d'une voiture.

*Être surpris se produit souvent dans les situations suivantes :
-le conducteur quitte un stationnement, pensant avoir le tempsde s'insérer avant l'arrivée de la moto ;
-la voiture démarre à un stop au moment où la moto arrive ;
-le conducteur tourne à gauche devant la moto qui arrive en face ou alors que la moto le dépasse.
Bien sûr, dans la plupart de ces cas, les conducteurs commettent des erreurs.
Mais celles-ci sont souvent la conséquence de comportements inadaptés.

Les changements de direction des autres
Ils peuvent surprendre lorsque :
-ils freinent brusquement ;
-ils changent de direction ou déboitent d'une file sans clignotant ;
-ils coupent la trajectoire de la moto, suite à une mauvaise estimation des distances ;
-un véhicule en masque un autre.

Les dépassements
*Ce sont des manoeuvres fréquentes et dangereuses, en raison du différentiel de vitesse et de l'encombrement
de la moto par rapport aux autres véhicules.
Outre les précautions générales, le motard doit toujours vérifier qu'il a bien été vu et que sa manoeuvre ne va
pas surprendre.
*Les précautions sont les suivantes :
-vérifier que la manoeuvre est permise ;
-vérifier que la voie est libre, de vant et derrière et/ou que les distances le permettent ;
-avertir les autres usagers et contrôler que la manoeuvre est comprise ;
-respecter les distances de sécurité ;
-respecter les limitations de vitesse ;
-en règle générale, éviter tout dépassement aventureux et dangereux !

Les virages
Il est toujours délicat de prendre un virage en moto car elle possède un équilibre naturel, issu de l'effet gyroscopique
qui tend à la maintenir droite.
C'est pourquoi beaucoup d'accidents ont lieu en virage, du fait d'une vitesse inadaptée, entraînant une perte de
contrôle.
*Tenir compte :
-de l'ampleur de la courbe, c'est-à-dire le rayon du virage ;
-de la distance de visibilité ;
-de la présence d'obstacles potentiels ;
-de l'état et de l'adhérence du revêtement ;
-du poids (machine-passagers-bagages) ;
-de l'état des pneus et des suspensions ;
-de la réaction du passager ;
-de son expérience et de son degré de maîtrise.

La marge de sécurité
La réaction du conducteur n'est jamais instantanée face à un danger : l'arrêt de la moto n'est donc pas immédiat.
*Coussin de sécurité
Il faut conserver une zone libre autour de soi et particulièrement devant la moto :
-pour ne pas être surpris ;
-afin d'avoir le temps d'effectuer les manoeuvres nécessaires.
*Zones de contraintes
Cette marge de sécurité dépend de la vitesse et de l'espace devant à coté de soi (fiche n°13).
L'augmenter dans les situations suivantes :
-en suivant un véhicule ;
-en circulant et dans une file ;
-à l'approche des zones sans visibilité (intersection, virage, sommet de côte) ;
-en dépassant (distances latérales et longitudinales).

FICHE 19 : L'assurance obligatoire

Conséquences du défaut d'assurance
*Un conducteur non assuré doit rembourser, lui-même, le montant :
-des dégats corporels (secours, hôpital, rente) ;
-des dégats matériels (véhicule, biens publics et privés).
Ces sommes sont trop élevées pour être payées par un individu.
*Le défaut d'assurance est donc sanctionné par :
-une forte amende ;
-une immobilisation du véhicule ;
-une suspension du permis de conduire qui concerne tous les permis obtenus.

Les différents types de contrat
*Assurance obligatoire
La "responsabilité civile" couvre tous les dommages que le conducteur peut occasionner à un tiers (passager inclus).
La prise en charge des seuls dommages occasionnés aux tiers fonctionne en cas d'accident, d'incendie, d'explosion
de la moto ou de chute d'onjets transportés.

*Assurances facultatives :
1-Garantie "individuelle conducteur"
2-Garantie "dommage-collision"
3-Garantie "dommage tout accident"
4-Garantie "vol-incendie"
5-Garantie "défense-recours"

Le constat amiable
Il reste le moyen le plus imple pour déclarer un sinistre car c'est un modèle européen et standard. De plus,il
permet un remboursement rapide.
Même s'il ne remplace pas le constat de police, il sert à prevénir l'assureur en cas de :
-d'accident matériel ;
-d'accident corporel en complément des constations de police ou de gendarmerie ;
-de vol ;
-d'incendie.
Bien le remplir évite parfois d'endosser les fautes d'autrui. Mode d'emploi :
-remplir le constat sur les lieux de l'accident aprés avoir dégagé la chaussée ;
-renseigner toutes les rubriques utiles ;
-soigner le schéma ;
-cocher uniquement les croix correspondantes à l'accident et les comptabiliser ;
-faire appel à témoin si possible ;
-signer et faire signer la partie adverse ;
-ne remplir conjointement que la partie recto et ne pas la modifier après-coup ;
-compléter chez soi la partie verso ;
-envoyer l'exemplaire sous 5 jours ouvrés maximum, 2 jours en cas de vol.

Les cas de refus de remboursement par l'assureur
Souscrire un contrat entraîne des obligations à remplir vis-à-vis de l'assureur, faute de quoi, il peut refuser
de couvrir l'assuré et l'exclure de sa compagnie.
*Les obligations de l'assuré sont :
-payer sa prime ;
-ne pas faire de fausses déclarations ;
-porter le casque ;
-ne pas conduire sous l'influence de l'alcool ;
-ne pas créer d'accident volontaire ;
-être titulaire du permis, en état de validité, correspondant à la catégorie du véhicule conduit ;
-avoir l'âge requis ;
-ne pas modifier les caractéristiques de la machine (carte grise) ;
-ne pas prêter sa moto, sauf si le contrat le permet.

FICHE 20 : Accidents

Les accidents de moto
*Les fréquences comparées entre motos et voitures sont les suivantes :
-2 fois plus d'accidents corporels ;
-4 fois plus de tués.
Cette fréquence est plus élevé les mois d'été (50% des tués et 40% des bléssés le sont entre les mois de mai
et d'aout).
En 1995, parmi les motards qui se sont tués, on relève les pourcentages suivants :
-52% en rase campagne - -48% en milieu urbain ;
-36% sans tiers (seul) ;
-43% la nuit ;
-90% de sexe masculin ;
-20% ayant moins d'un an de permis.
Les cylindrées les plus impliquées sont :
-les moins de 125 cm3 en ville ;
-les plus de 750 cm3 en rase campagne.

*Gravité
La gravité des accidents de motos est importante par manque de carrosserie.
Elle augmente aussi avec la cylindrée.
Pour 1000 accidents de voiture, on décompte 14 tués.
Pour 1000 accidents de motos de plus de 125 cm3, on dénombre 100 tués !
En moto, il y a risque d'accident corporel au moindre accrochage.

Les principaux facteurs
*Les enquêtes REAGIR, sur les accidents graves, mettent en évidence les facteurs d'accidents graves ou
mortels suivants :
-vitesse excessive ou inadaptée (60%) ;
-défaut de manoeuvre d'urgence ou d'évitement (27%) ;
-conduite avec alcoolémie (25%) ;
-problèmes liés à l'inexpérience des débutants, véhicules méconnus, défauts de formation (24%) ;
-manoeuvres dangereuses et plus particulièrement les dépassement et le non-respect des distances de
sécurité (23%) ;
-le non port du casque (22%) !
On peut noter également :
-la fatigue ;
-les refus de priorité ;
-les feux tricolores non respectés...

*La griserie de la vitesse et l'image valorisante qu'elle apporte entraînent une prise de risques élevée, notamment
dans les situations suivantes :
-perte de contrôle en virages ;
-mauvaise estimation des vitesses ;
-gymkhanas pendant les dépassements ;
-refus de priorité aux intersections ;
-contrôles insuffisants pour les changements de direction ;
-distance de sécurité insuffisante lors des circulations en file ;
-alcool, fatigue, vitesse inadaptée à la distance de visibilité pendant la nuit ;
-casque non mis ou non attaché ;
-surestimation de ses capacités.

*La vitesse est au coeur des accidents graves en moto : pour mieux maîtriser la vitesse, il faut avant tout
la respecter !

Attitudes en présence d'un accident
Le comportement des conducteurs est réglementé par le Code de la route.
*Les secours sont sur place : ralentir, mais ne pas s'arrêter.
*Les secours ne sont pas présents
Que l'accident soit matériel et/ou corporel, l'usager doit :
-s'arrêter sans gêner la circulation même s'il n'est pas impliqué ;
-si l'on est impliqué, décliner son identité et ses coordonnées aux autres personnes concernées, relever les leurs.
L'un de ces deux manquements constitue le délit de fuite ;
-porter ou faire porter secours. Ce manquement constitue le délit de non-assistance à personne en danger.

*"Porter secours", c'est agir avec méthode et sans panique : P A S
1.Protéger consiste à éviter l'aggravation de l'accident ou un autre. Pour cela :
-faire ralentir la circulation (surtout en amont) en balisant les lieux (feux de détresse, triangle de présignalisation...) ;
-couper le contact des véhicules ;
-la nuit, éclairer les lieux.
2.Alerter la police en ville, la gendarmerie en rase campagne (17), à défaut les secours d'urgence, après avoir
relevé :
-le lieu précis ;
-le nombre et l'état des bléssés ;
-les véhicules concernés.
Utiliser portable, cabine publique, borne d'appel d'urgence. Raccrocher uniquement après y avoir été invité.
3.Secourir, c'est assister les bléssés en attendant les secours :
-ne pas les déplacer (sauf cas d'incendie ou de noyade) ;
-les couvrir, les réconforter ;
-ne pas retirer le casque ;
-ne pas leur donner à boire.
Plutôt ne rien faire que mal faire !

avatar
GG8
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1373
Age : 35
Localisation : Proche Saumur
Moto : Yamaha FZ1 N
Date d'inscription : 31/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  claude le Lun 21 Mai 2012 - 7:02

coucou,
moi qui la passé en 2008 le permis moto,j'ai lu les 20 fiches pour comprendre que c'est surtout accès sécurité,sécurité,sécurité.
et si sa peut aider j'avais trouvé des condensés de fiche qui te donne les grandes lignes Rolling Eyes

http://www.lerepairedesmotards.com/dossiers/permis-moto-fiches.php

amuse toi bien cheers cheers cheers
avatar
claude
Nouveau
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 42
Localisation : pellouailles les vignes
Moto : gsxf 750 de 1998
Date d'inscription : 24/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  guardian le Lun 21 Mai 2012 - 11:34

Les modo's n'ont pas le pouvoir de mettre en Post-It Razz

_________________
Damien -- Rien ne sert d'ouvrir, il faut partir à point... Quoi que...
RIP Z'icolas
avatar
guardian
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 4599
Age : 31
Localisation : La Jumellière
Moto : GSXF 650 K8
Date d'inscription : 07/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  mickdu49 le Lun 21 Mai 2012 - 23:53

pour ma part c étais lecture régulière le soir surtout
et pour une fois c étais une inversion des rôle c étais ma ptite merdeuse du haut de ses de 8 ans qui me posais des question sur les fiche
je trouvais même sa plutôt drôle du coup elle se retrouve déjà avec une partie du plateau en poche il lui reste plus qu a savoir chtouille de la poigne lol!
avatar
mickdu49
Pilote à Vélo
Pilote à Vélo

Masculin Nombre de messages : 372
Age : 34
Localisation : grezille
Moto : 600 gsxr noir
600 gsr K9 blanc
Date d'inscription : 03/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fiche technique

Message  fredojeje le Mar 22 Mai 2012 - 7:19

merci pour vos réponse,ya plus qu'à,j'ai eu mon code hier,3ème leçon sous la pluie mais ça va.je vais m'accrocher,il y a un gars qui va sur ses 63ans,il me bouste du coup,"JE VEUX L'AVOIR".
avatar
fredojeje
Nouveau
Nouveau

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 46
Localisation : dans ton cul,3ème porte à droite
Moto : honda 1000 cbf (mon bb)

Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  darkpearl le Mar 22 Mai 2012 - 7:24

Yop j'ai une chaîne Youtube qui représente les en vidéos, elles sont pas récente, mais c'est grâce à sa que j'ai réussis mon plateau, donc si sa peut servir à d'autres Wink

Asrneo100

Il y à un petit de tout dans leurs vidéos.

- Fiches
- Vérif
- Parcours
- Et quelques vidéos de sécurité routière Wink

Bon visionnage cheers
avatar
darkpearl
Pilote à Vélo
Pilote à Vélo

Masculin Nombre de messages : 213
Age : 31
Localisation : Le puy notre dame
Moto : Z750 - k8
Date d'inscription : 01/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fiche technique

Message  fredojeje le Mar 22 Mai 2012 - 8:21

merci,ça va bien m'aider
avatar
fredojeje
Nouveau
Nouveau

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 46
Localisation : dans ton cul,3ème porte à droite
Moto : honda 1000 cbf (mon bb)

Date d'inscription : 14/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  GG8 le Mar 22 Mai 2012 - 9:14

guardian a écrit:Les modo's n'ont pas le pouvoir de mettre en Post-It Razz

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
avatar
GG8
Pilote 125cm3
Pilote 125cm3

Masculin Nombre de messages : 1373
Age : 35
Localisation : Proche Saumur
Moto : Yamaha FZ1 N
Date d'inscription : 31/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: svp infos sur interro fiches permis...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum